Déclarer et payer vos cotisations

Marins non-salariés


Déclarer votre activité et payer vos cotisations

À compter de janvier 2021, l’Urssaf Poitou-Charentes est en charge de la collecte de l’ensemble des cotisations et contributions de Sécurité sociale dues par les marins (marins pêcheurs et marins du commerce), y compris les cotisations de santé et retraite.

Comment déclarer votre activité ?

En tant que marins non-salariés vous devrez déclarer votre activité via notre outil simplifié accessible depuis votre espace connecté à compter du 20 janvier 2021.

Sur cet espace en ligne, vous pourrez saisir au fur et à mesure vos données d’activité.
Pour plus de simplicité, votre classement catégoriel et votre surclassement seront préremplis.
Vous pourrez entrer les dates de votre activité, votre navire, vos fonctions et position à bord. Vous n’avez aucun calcul à faire.
Pour chaque période d’activité, les informations saisies sont transmises à l’Enim et aux Affaires Maritimes pour l’instruction de vos droits maladie et retraite, ainsi que votre carrière de marin. Pensez à saisir votre activité régulièrement.

Comment payer vos cotisations ?

Pour vous donner une bonne lisibilité de vos charges, un échéancier provisionnel est établi sur l'année complète. Il vous est adressé en décembre pour l’année suivante.
Chaque année, pour calculer vos cotisations, l’Urssaf vous demandera de valider toutes les périodes d’activité saisies afin d’ajuster vos échéances et établir votre échéancier provisionnel de l’année suivante.

Bon à savoir

Si vous êtes marin du commerce, vos cotisations AF et CSG/RDS sont calculées sur votre revenu d’activité. Vous devrez donc continuer à fournir une déclaration de revenu à l'Urssaf Poitou-Charentes.

Des modalités particulières s'appliquent en début d'activité.

A compter de la date de votre début d’activité, vous êtes redevable de cotisations auprès des organismes de protection sociale.
Les cotisations dont vous êtes redevable, au titre des deux premières années d’activité, sont calculées sur une base forfaitaire équivalente à 19 % du Plafond Annuel de la Sécurité sociale (PASS) de la première année d’activité.